Dans quels cas consulter ?

Le naturopathe s’occupe du malade et réalise un bilan de vitalité. Le médecin s’occupe de la maladie et réalise un diagnostic médical.

Quels sont les motifs possibles de consultation ?

  • en prévention, pour se maintenir en bonne santé,
  • lors de l’apparition de troubles passagers concernant la baisse de vitalité, le stress et l’humeur, les difficultés ponctuelles d’endormissement, les troubles du transit, la prise de poids,
  • en cas de troubles chroniques, parfois en complément du traitement allopathique : la fatigue chronique, les troubles digestifs, les troubles du métabolisme, les infections répétées du système ORL, les douleurs articulaires, les troubles circulatoires, les perturbations du cycle menstruel, les problèmes cutanés,
  • la naturopathie présente également un intérêt dans l’accompagnement des grandes étapes de la vie comme la grossesse qui se prépare bien avant la conception, l’allaitement, la croissance, la ménopause ou l’andropause,
  • l’accompagnement durant un traitement lourd nécessitant une poly-médication, le recours à la radiothérapie ou à la chimiothérapie dans le but de soulager la personne des effets secondaires potentiels et ainsi améliorer la qualité de vie durant toute la période du traitement.


L’exercice de la naturopathie ne peut en aucun cas se substituer au diagnostic médical, ni remplacer le traitement du médecin ou des spécialistes.

Le naturopathe peut renvoyer vers le corps médical si :

  • Le motif de consultation n’entre pas dans son domaine de compétence
  • Le bilan de suivi ou les suivis révèlent la nécessité d’effectuer des examens médicaux ou para-médicaux

La naturopathie est une pratique complémentaire à la médecine conventionnelle par son approche globale de la personne et son intervention dans le domaine de la prévention et de l’éducation à la santé.

 

 

La naturopathie est une pratique complémentaire à la médecine conventionnelle.
dolor. efficitur. ante. risus Donec Donec